Accueil / Actualité
Dossier Chinois

Découvrez l'aventure de l'émission chinoise "Emprunt 1902". Le GNDPTA recherchera la source exacte de ce passionnant article non signé et remercie sincèrement à l'avance son auteur.

> > > Accès au dossier < < <

> > > Accès au dossier < < <

Dossier Ottoman

Le GNDPTA vous invite à découvrir le dossier captivant sur l'histoire des emprunts ottomans rédigé par Jacques THOBIE, le plus grand spécialiste et historien en la matière.

> > > Accès au dossier < < <

> > > Accès au dossier < < <

Le 27 Juin 2011
Courrier d'un adhérent du GNDPTA à Mme Lagarde, Ministre des Finances

Vous pouvez également écrire aussi directement à nos autorités.
 
Pour le Président de la République, une lettre sans timbre postal avec la mention DA (dispensé d'affranchissement) reprenant vos réclamations pour les emprunts non encore remboursés peut être envoyée par chacun d'entre vous. Voici son adresse :
 
Présidence de la République
Palais de l'Elysée
Monsieur Nicolas SARKOZY
55 r Faubourg St Honoré 75008 PARIS
Le 18 Juin 2011
Nice-Matin : La cathédrale de Nice sera-t-elle vendue pour rembourser les emprunts russes ?

Après la décision du tribunal attribuant la propriété de l’édifice à la Russie, les porteurs d’obligations russes reprennent espoir…

Découvrez l'article paru dans Nice-Matin

Le 12 Juin 2011
Emprunts Russes : Reportage diffusé sur M6 le 8 février 2010

Découvrez ou redécouvrez le reportage sur les Emprunts Russes, diffusé sur M6 le 8 février 2010 dans le 19.45.

Le 07 Juin 2011
Français spoliés par la République Populaire de Chine

Le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes répond à M. Rudy Salles, député des Alpes-Maritimes, au sujet de la spoliation des biens privés de familles françaises lors de l'établissement de la République Populaire de Chine.

Question : M. Rudy Salles attire l'attention de M. le ministre d'État, ministre des affaires étrangères et européennes, sur la spoliation des biens privés de familles françaises lors de l'établissement de la République populaire de Chine. En effet, ces citoyens français n'ont pas encore été dédommagés, contrairement aux ressortissants canadiens, américains ou britanniques qui se trouvaient dans le même cas. Lors de rencontres bilatérales, de façon récurrente, les autorités françaises ont exprimé leur volonté auprès de leurs homologues chinois de parvenir à un règlement satisfaisant et définitif du problème. Cependant, les négociations n'ont, à ce jour, pas connu d'avancée concrète. Il lui demande donc quelles sont les mesures que le Gouvernement entend prendre afin de mettre un terme à ce contentieux.

Réponse : Les autorités françaises manifestent depuis plusieurs années auprès de leurs interlocuteurs chinois leur volonté de parvenir à une solution acceptable. Ce dossier est régulièrement évoqué lors de rencontres bilatérales jusqu'au plus haut niveau. Mme Christine Lagarde, ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi, lors de son déplacement en Chine en septembre 2007, est intervenue auprès des autorités chinoises pour permettre une reprise des négociations. Le conseiller diplomatique du Président de la République a également évoqué cette question lors d'échanges bilatéraux avec les autorités chinoises. Toutefois, les négociations, reprises en novembre 2007 à la suite de l'intervention de la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi, n'ont pas permis d'enregistrer de progrès notables. La partie chinoise demeure inflexible sur sa proposition d'une compensation forfaitaire, définitive et symbolique, donc déconnectée de la valeur réelle des actifs concernés, sans aucune marge de négociation. La France, pour sa part, souhaite parvenir à un accord qui prenne pleinement en compte les intérêts de nos compatriotes. Le très bon climat de la relation franco-chinoise plaide aujourd'hui pour une résolution équilibrée de ce contentieux. C'est pourquoi l'ensemble des services de l'État concernés par ce dossier continueront de le suivre avec la plus grande attention. Si une évolution favorable à nos compatriotes spoliés en Chine était enregistrée, les associations les représentant en seraient bien entendu informées.

Découvrez l'ensemble des questions posées au Sénat et à l'Assemblée Nationale par nos députés

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13

G.N.D.P.T.A.

Groupement National de Défense des Porteurs de Titres Anciens

47, rue des Millionnaires - 62220 Carvin

www.gndpta.eu